SEO : Bien choisir ses mots-clés

Créer un contenu pertinent aux yeux des internautes et des moteurs de recherche est un passage incontournable pour tout E-commercant souhaitant se faire connaitre. Depuis plus de 20 ans, le référencement naturel SEO est devenu incontournable pour améliorer générer un bon trafic. Bien choisir ses mots-clés est la première étape pour réussir sa stratégie de content marketing. Pourquoi et quelle méthodologie adopter ?

Pourquoi choisir ses mots-clés ?

Un bon marketer doit se mettre dans la peau du consommateur pour comprendre sa personnalité, ses envies et son mode de consommation. Souvenez-vous de ce vieux film des années 90 « Ce que veulent les femmes », interprété par Mel Gibson : Il travaille dans une agence publicitaire et n’hésite pas à utiliser des produits cosmétiques  pour femme afin de comprendre leur fonctionnement :-). Ce temps est révolu puisque aujourd’hui, nous avons la possibilité de consulter les mots-clés des internautes lors de leurs recherches et analyser leur comportements.

Apparaître le plus haut possible dans les résultats de Google… Mais encore faut-il être présent sur les bonnes requêtes… Celles qui vont toucher la bonne cible et générer un trafic de qualité.

Quelle stratégie de contenu adopter ?

Avant de se lancer corps et âmes, il est primordial de définir un cœur de cible et une stratégie de contenu adaptée.

Pour bien cibler, on va créer une liste de « personnas » et définir des profils types de consommateurs : Qui est-il ? ; ses problématiques; ses attentes ? ; le type d’information qu’il souhaiterait consulter sur votre site internet…

Pour une stratégie SEO efficace on va sélectionner un ou plusieurs objectifs définis ci-dessous :

Créer un contenu long

Le concept de la longue traîne, opposé à celui de la courte traîne, consiste à cibler des mots-clés moins généralistes, plus précis attirant certes peu de trafic mais de qualité et donc plus facile à positionner . Il doit vous permettre de communiquer de l’information utile, riche et qualitative afin d’aider l’internaute dans son processus de réflexion.

Le seo local

Il consiste à travailler une thématique autour de mots-clés ciblant une localité. Un restaurant à Tapas par exemple travaillera les expressions suivantes : Tapas à Toulouse ; Tapas pas cher à proximité; Ou manger les meilleurs tapas à Toulouse.

En créant votre « carte entreprise » sur « Google my business », vous faciliterez la localisation de vos locaux à proximité des PC et smartphones des internautes.

Optimiser les recherches pour mobiles

Les facteurs techniques tel que la vitesse de chargement ( Technologie AMP, compression de vos fichiers HTML, CSS et Java), l’adoption du responsive-design, l’indexation dans votre sitemap et la compression de votre contenu textuel contribueront à rendre votre site « mobile friendly » et faciliteront la navigation des internautes.

Se focaliser sur l’intention client

Pour satisfaire les exigences de Google et surtout celles de vos internautes :

  • Étudiez l’intention de votre client et de son niveau de connaissances
  • Proposez une page et un contenu pour chacune de ses questions et adaptée à ses intentions
  • Traitez l’ensemble des thématiques possibles qu’ils sont susceptibles de rechercher

Définissez des micro-moments . Ils correspondent aux étapes de prise d’information. On en identifie principalement 4 :

  • « I wanto to know » : Se renseigne avant d’agir (Mots-clés généralistes)
  • « I want to go » : Souhaite se rendre quelque-part (Mots-clés locaux)
  • « I want to do » : Veut savoir comment-faire (Mot-clés d’information)
  • « I want to buy » : Veut acheter (Mots-clés d’intention)

Autre possibilité, les mots-clés de marque : Ils correspondent à votre marque, au nom de vos produits etc…

La recherche Vocale

Google home, Alexa, Siri… En terme de SEO, les objets connectés changent pas mal de choses, notamment pour les recherches : Les mots uniques et composés  vont laisser place à des requêtes énoncées sous forme interrogatoire et impérative de type :  » Quels sont les magasins de bricolage les plus proches de chez moi? ;  » Quelles sont les cotes pour le match de demain ? »; etc…

 

Quels outils de mots-clés utiliser en SEO ?

Les meilleurs outils sont pour la plupart d’entre eux payants. Ils permettent d’analyser le champ sémantique des concurrents, proposer des mots-clés autour d’un thème, mesurer la difficulté à se positionner, estimer le trafic potentiel, analyser vos positionnements, etc…

Voici les plus connus :

Semrush: Le plus complet et efficace en SEO… Mais également le plus onéreux: Comptez entre 100 et 400$ par mois. Il analyse votre trafic organique, vos liens sponsorisés ainsi que vos liens entrants. Une référence.

 

Yooda Insight et Ranks.fr : Plus abordables, même si les rapports sont moins précis, ils Ananalysent vos mots-clés,effectuent des rapports efficaces et analysent vos concurrents. Comptez 39€ht pour Yooda Insight et entre 1,7€ht et 8,3€ht par mois pour Ranks.fr

 

Vous pouvez également utiliser les outils gratuits de Google . Ils certes moins précis mais constituent une bonne base de départ.

Google Keyword-planner : Il se base sur les historiques des liens sponsorisés de Google-ads. Demandez lui des idées en lui suggérant des premiers mots-clés ou une adresse de site existant. Vous obtiendrez des données approximatives sur le trafic potentiel et le nombre de concurrents

 

Google Trends : Il a pour but de mesurer la popularité des expressions clés du moment. Vous l’utiliserez pour connaitre les dernières tendances de recherche.

 

 

Google Suggest : C’est la barre de recherche de Google. Elle suggère des requêtes au fur et à mesure que vous frappez votre mot clé. Cependant il vous affichera uniquement les plus populaires et appauvrira les effets de longue traîne.

 

 

Google Search Console : C’est un outil indispensable pour obtenir le détail de vos performances, vos clics, et vos positions. Il vous aide également à indexer vos pages et analyser vos liens. Vous pouvez le rattacher au sein de votre compte Google Analytics.

 

Answer the public : Cet excellent outil vous aidera à deviner les phrases interrogatives que posent les internautes autour d’un mot ou expression-clé. Il est idéal pour la longue traîne.

 

Quelle méthodologie adopter pour choisir ses mots-clés ?

Choisir une bonne stratégie n’est pas simple, il faut trouver le bon compromis entre l’intérêt et la faisabilité des mots-clés : Suffisamment tapés par les internautes et réellement positionable.

Le concept de courte traîne : Elle représente environ 20% du trafic et constitué de mots-clés génériques souvent sollicités dans les requêtes de recherche. Ils représentent un trafic important

Le concept de la longue traîne : Elle représente environ 80% du trafic et constitué de mots-clés générant peu de trafic et sont peu concurrencés. La somme de ces derniers représentent la majorité des recherches du web.

Ce sont deux stratégies complémentaires…

 

Effectuez votre première recherche de mots-clés

Listez les mots-clés qui vous viennent à l’esprit, en rapport direct avec votre domaine d’activité. Vous pouvez facilement dresser une première liste de 10 mots. Organisez un brainstorming au sein de votre service ou de votre équipe. Interrogez votre entourage proche pour l’étoffer.

Regroupez les en thèmes et structurez votre tableau en créant des silos par thématique.

Voici un exemple :

Pour la compléter, Utilisez ces mêmes outils pour analyser la concurrence.

Utilisez les générateurs de mots-clés pour l’étoffer

Lorsque vous arrivez à une vingtaine de mots,  utilisez un outils de mots-clés pour la développer:

Le générateur de mots-clés le Google vous indique le nombre de fois  ou vos expressions sont saisies dans les moteurs ainsi que le niveau de concurrence.

Un conseil : Privilégiez les résultats compris entre 1000 et 10 000 visites par mois en moyenne afin d’obtenir des résultats intéressants et atteignables. Au delà de 50 000 le travail sera plus long et la recherche de backlinks sera plus fastidieux.

Ensuite on travaille la faisabilité du positionnement analysant les résultats de la barre de recherche de Google :

  • De 50 000 à 100 000 résultats : Le positionnement devrait être facilement réalisable
  • De 100 000 à 500 000 résultats : Le positionnement est envisageable mais attention à la concurrence, il faudra consacrer plus de temps
  • Plus de 500 000 résultats : Tout est possible mais préparez-vous à consacrer beaucoup de temps et de travail et d’argent. Il faudra travailler l’optimisation de vos backlinks pour espérer obtenir des résultats.

Utilisez Google Suggest pour étoffer votre liste et prenez en compte les fautes de frappe.

Vos silos de Mots et expressions devront ressembler à ceci :

Bien sélectionner vos mots-clés consiste  à trouver un juste milieu entre un résultat de recherche satisfaisant et un résultat de moteur de recherches bas.

Incorporez vos mots-clés dans les zones chaudes

Une fois terminée, incorporez les dans les zones chaudes.

Les plus importants se situeront dans les endroits suivants : Adresse URL, Balises <title>, Balises H1 (1 seule par page)

Le reste devra se situer dans les balises <metadescription>, H2,H3… et bien sur dans la balise <p> (les plus importants en haut de page).

Ne perdez pas de temps à renseigner la balise « Keywords » : Celle-ci est totalement ignorée par Google depuis près de 20 ans…

L’arborescence de votre site devrait naturellement prendre forme. À vous maintenant de créer votre contenu !

Surveillez la densité de vos mots-clés

C’est le dernier élément important. Abusivement répétés, cela s’appelle du bourrage de mots-clés (Keyword stuffing). Google appliquera une pénalité appelée « Penguin » ayant pour conséquences de déclasser vos pages ardemment travaillées… Quel dommage 🙁

Un bon taux de densité se situe entre 2.5 et 5.5% Par exemple si un texte comprend 100 mots et si un mot clé apparaît 3 fois, on dit qu’il a un indice de densité de 3%.

Pour vous aider, un outil gratuit « Alyse » permet l’analyse et l’état des lieux de vos pages

 

 

 

Catégories : SEO

0 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *