Le meilleur CMS, c’est celui qui sait parfaitement s’adapter à votre activité. Si vous avez un site vitrine ou un e-commerce, le choix sera différent. Après avoir choisi votre hébergeur et votre nom de domaine il vous faut un outil de création de site web. WordPress, Drupal, Prestashop… Chacun propose des plugins et des thèmes différents. Vous trouverez dans cet article un comparatif et des conseils pour vous aider à faire le bon choix. Quels sont les CMS les plus utilisés ? Comment choisir le bon CMS ?


Temps de lecture : 7 minutes

Difficulté : Facile

Prérequis :

Connaitre toutes les étapes pour créer son site internet

Posséder un hébergeur web et un nom de domaine

À la fin du cours, vous serez capable de :

  • Faire la différence entre un CMS et un éditeur de site web
  • Identifier les fonctions de CMS qui sont non négociables pour votre projet
  • Choisir le CMS qu’il vous faut !

C’est quoi un CMS ?

Avant d’aller plus loin, nous allons mettre à plat les préjugés sur cette expression :

Un CMS est un outil qui vous permets de créer le contenu de votre site sans avoir à créer une seule ligne de code . Vous ne perdez plus votre temps à coder mais plus de temps à votre cœur de métier.

En 1985, Microsoft a lancé l’interface Windows pour remplacer l’écran noir et les scripts de DOS. Elle a rendu l’informatique accessible au grand public.

C’est la même chose pour le CMS.

Quelle est la différence entre un CMS et un éditeur de contenu ?

Ne confondez pas ! La différence peut parfois être confuse.

Un créateur de contenus est une solution clé en main comprenant :

  • L’hébergement de votre site internet
  • Votre nom de domaine
  • Un service après vente
  • Le CMS

Cette solution est parfaite si vous voulez démarrer rapidement un petit site web et ne pas vous prendre la tête.

Le service après vente est un faux avantage, tout simplement parce que la plupart des hébergeurs proposent la même prestation de services.

Lorsque vous choisissez un CMS, vous devez :

  • Choisir par vous même votre hébergeur,
  • Réserver vous même votre nom de domaine,
  • Construire la structure de votre site par vous même.

En revanche, les possibilités sont beaucoup plus vastes. Enfin, le CMS est totalement gratuit, vous n’avez donc que votre hébergeur à payer.

Comment choisir un bon CMS ?

On ne choisit pas le même outil en fonction de si vous montez un site vitrine ou un e-commerce.

Chacun répond à des besoins spécifiques.

Prenez donc le temps de bien les comparer car s’engager avec un CMS c’est un petit peu comme s’engager avec la mariée : C’est pour la vie, alors mieux vaut ne pas se tromper !

Voici les critères qui se doivent de retenir votre attention : 

  1. Les fonctionnalités
  2. L’interface
  3. La sécurité
  4. L’optimisation pour le seo
  5. La communauté d’entraide

1. Les fonctionnalités

Selon votre projet, vous aurez probablement besoin de fonctions avancées pour créer du contenu, un catalogue de produits, une page de vente remarquable et dynamique ou encore gérer les transactions, le stock, etc… Les CMS ne sont pas tous égaux. Dressez une liste de ce que vous attendez de votre futur site internet et identifiez ceux pour lesquels vous ne pouvez pas faire l’impasse.

Voici quelques exemples :

  • La mise en avant de catalogue et fiches produits
  • La création et l’édition de contenus
  • La gestion des stocks de marchandise
  • La gestion des transactions en ligne
  • Le niveau de sécurité
  • La création d’analyse et de rapports de trafic
  • L’évolutivité du contenu en multicanal ( Mobiles, tablettes, PC)
  • La gestion de contenus multilingues

2. L’interface

C’est l’aspect graphique du menu de votre backoffice. Sachez qu’il existe des interfaces accessibles pour tous et d’autres plus complexes et donc plus adaptées pour les développeurs.

Une interface avec laquelle vous n’êtes pas à l’aise risque de vous rebuter et vous faire perdre votre temps.

3. La sécurité

Votre site internet est en permanence sollicité par le spam et le piratage web. Savez que d’après le Cesin (Club des experts de la sécurité de l’information et du numérique) une entreprise française à subit en 2016 29 cyberattaques en moyenne par an ? Un site mal protégé est une porte ouverte au vol de données , aux détournements de transactions bancaires et à la perte de fichiers systèmes vitaux. De plus un site bien protégé vous aidera à donner confiance dans vos produits et les services que vous vendez !

4. Un outil optimisé pour le SEO

Les CMS ne sont pas tous égaux concernant le référencement naturel. Un thème bien optimisé doit pouvoir :

  • Hiérarchiser vos titres et sous titres dans ce que l’on appelle les balises Hn de vos pages.
  • Structurer vos titres dans la balise “title” (Dans votre code)
  • Renseigner facilement votre contenu dans la balise “metadescription”

5. La communauté d’entraide

Pour ne pas vous retrouver tout seul face à un écran tout noir à 23H du soir, vvous devez avoir la possibilité de sdemander de l’aide dans les groupes et forums. Des gens comme vous et moi, ayant eu les mêmes problèmes et qui se feront un plaisir de vous aider. Plus le CMS est connu et plus vous avez de chances d’appartenir à une communauté importante.

Les meilleurs CMS du marché

WordPress

C’est le CMS le plus connu dans le monde. Près de 33% des sites internet sont conçues avec WordPress. Son système de plugins et de thèmes déjà préconçues en fait un des produits les plus simples à prendre en main.

Ne confondez pas les 2 offres ! WordPress.com est différent de WordPress.org.

Le premier est un éditeur de site web alors que le second est le CMS open source entièrement gratuit.

Je vous conseille vivement ce dernier car il vous offre beaucoup plus de possibilités de personnaliser votre projet.


Les points forts :

  • L’offre de base est gratuite
  • De nombreux thèmes et plugins gratuits
  • Le plus grand catalogue en ligne de plugins et de thèmes
  • La plus grande communauté d’entraide au monde
  • Facile à prendre en main
  • Possibilité d’intégrer facilement du code html, css et Javascript
  • Convient aussi bien pour un site vitrine que pour un ecommerce

Les points faibles :

  • Certains thèmes gratuits ne sont pas optimisés pour le seo
  • La version création de sites internet est onéreuse
  • Il faut gérer soi même son hébergement et son nom de domaine 

Drupal

Conçu en 2000 à l’université d’Anvers, ce CMS est moins populaire que WordPress. En revanche, il vous offre la possibilité de personnaliser jusqu’au moindre détail tous les aspects de vos pages. Malheureusement, il est laborieux à prendre en main pour les débutants. Une dernière-chose, réfléchissez bien avant de confier sa gestion à un développeur : Les profils maîtrisant sDrupal sont rares et donc onéreux !

Si vous avez du temps libre, vous pouvez consulter les forums d’entraide. La communauté est assez active

En terme de sécurité, c’est le plus fiable du marché.


Les points forts :

  • Le niveau de sécurité
  • Le niveau de personnalisation des pages
  • Gère parfaitement le contenu multilingues

Les points faibles :

  • Difficile à prendre en main

Shopify

Fondé en 2004 au Canada, Shopify cible essentiellement les ecommerçants.

C’est la solution la plus simple à prendre en main pour créer une boutique en ligne grâce à son système de “glisser/déposer”.

Il est parfait pour vous si le monde du web n’est pas votre tasse de thé : Pas besoin de connaissances en webdesign et les habillages préchargés sont dignes des plus grands sites professionnels.

En revanche ce n’est pas un CMS open source, c’est un éditeur de site : Vous n’avez pas la main sur l’hébergement et la personnalisation est limitée.


Les points forts :

  • Interface accessible aux novices
  • Simple et intuitif
  • Compatible avec Paypal
  • Système de gestion de cartes de crédit “Shopify payments”
  • Hébergement web intégré
  • Large choix d’extensions et de thèmes
  • Assistance service client 24H/24 (Mail,tel et réseaux sociaux)
  • Beaucoup de guides pratiques et de tutoriels disponibles sur la plateforme

Les points faibles :

  • Son prix, plus élevé que la moyenne
  • Service client français indisponible le weekend
  • Le système de gestion de contenu limité
  • Une commission est prélevée sur chacune de vos ventes

Woo commerce

WooCommerce hosting : Les 4 facteurs les plus importants « RAIDBOXES

Ce n’est pas un CMS à part entière mais bien l’extension officielle de WordPress pour créer votre boutique en ligne.

A l’origine, WordPress était considéré comme un simple créateur de sites vitrine et de blogs.

Woo-Commerce est apparu en 2011 en ajoutant toute la dimension e-commerce sur des sites déjà existants :

  • Catégories de produits
  • Les produits et ses variantes
  • Inventaire automatique
  • Différents processeurs de paiement pour les différents pays
  • La gestion des différents transporteurs
  • La gestion des commandes et de la clientèle
  • Les informations légales de la boutique

Il est compatible sur la plupart des thèmes existants et d’autres extensions (gratuites et payantes) sont également téléchargeables pour complémenter Woocommerce.


Les points forts :

  • Le plugin Woocommerce est gratuit ( à condition de posséder déjà un site sur WordPress)
  • Toujours beaucoup de thèmes de boutique en ligne disponibles (gratuits et payants)
  • Permet de gérer facilement l’état de vos stocks
  • Compatible avec Paypal
  • Beaucoup de tutos disponible sur internet et une très grande communauté d’entraide WordPress

Les points faibles :

  • Certains thèmes et extensions ne sont pas compatibles
  • Dépend d’un environnement créé sur WordPress
  • Beaucoup de fonctions à maîtriser et peut rebuter au départ les plus novices d’entre vous 

Prestashop

Créé en 2007 par un français, prestashop est CMS orienté e-commerce.

Il est gratuit, opensource et sa communauté d’entraide sur les réseaux-sociaux et les forums ne cesse de s’agrandir.

Autre avantage et pas des moindres : Aucuns commissionnements ne sont prélevés sur vos transaction. Libre à vous d’enrichir votre catalogue de produits comme bon vous semble. Tout comme WordPress, il existe de multiples extensions et des thèmes que vous pouvez installer.

Cependant, les thèmes sont un peu “old school”. N’espérez pas trop en mettre pleins les yeux !

Ensuite, l’accessibilité de l’outil est un peu rude à prendre en main. Les débutants devront s’armer de patience avant de comprendre le mécanisme.


Les points forts :

  • Communauté d’entreaide très présente sur le web
  • Gratuit et open source
  • Aucuns frais de comissionnement sur vos ventes
  • Grand choix de thèmes et d’extentions

Les points faibles :

  • Difficile à prendre en main
  • Des thèmes pas très jolis

Joomla

Initialement appelé “OpenSourceMatters”, Joomla était à son lancement une association à but non lucratif créée par des développeurs. Avec près d’un milliers d’encouragements et de soutiens de sa communauté d’entre aide, elle s’est peu à peu transformée en entreprise pour devenir en Septembre 2005 l’outil que vous connaissez. Il a remporté en 2006 et 2007 “l’Award de gestion de contenu open source”.

Créer du contenu est très facile, en revanche tout ce qui touche au reste du backoffice est assez complexe ( Création de pages catégories, mise en place des extensions, gestion et maintenance du site, etc..).

La communauté Francophone est très active : Certes elle n’est pas aussi dense que celle de WordPress mais suffisante pour pouvoir vous aider lorsque vous avez un soucis.

On peut faire de très jolis sites : aussi bien des sites vitrines que des blogs ainsi que des sites e-commerces.

Coté extensions, l’essentiel est là. En revanche ne vous attendez pas à un choix aussi large que WordPress.


Les points forts :

  • Opensource et gratuit
  • Une communauté francophone disponible sur les forums et réseaux-sociaux. Vous pouvez donc obtenir de l’aide facilement
  • Il est flexible : Il gère aussi bien la création de site vitrine que le site de vente en ligne

Les points faibles :

  • Difficile à prendre en main
  • Choix des plugins limité

En conclusion

Tout d’abord, je vous conseille de ne pas vous arrêter sur les offres d’éditions de sites. Certes, le package “tout en 1” est alléchant car vous n’avez à vous occuper de rien. En revanche c’est un petit peu comme lorsque vous emmenez votre voiture au garage : Vous pouvez choisir une révision complète pour éviter de faire vous même la vidange, les plaquettes, etc… En revanche vous ne savez pas exactement ce que vous payez… Le confort à un prix 🙂

WordPress est le CMS le plus répandu au monde, ce n’est pas pour rien. Si vous ne parvenez pas à trancher, optez pour ce dernier, c’est une valeur sure.

Si vous souhaitez vous lancer uniquement dans un e-commerce et que vous ne projetez pas de vous lancer dans l’édition de contenu, tournez-vous vers Prestashop.

Voilà, de toute façon on parle ici de CMS qui ont fait leurs preuves. Il n’y a pas de mauvais élèves. Prenez le temps de relire le comparatif et enfin, testez les offres avec une période d’essai histoire de vous familiariser avec la prise en main.

Si cet article vous a plu, je vous invite à vous inscrire à ma newsletter

Vous recevrez :

> 2 E-books gratuits sur le “SEO” et la “rédaction web”

> 1 mail par semaine contenant :

  • Un guide pas à pas vers les bons tutoriels
  • Quelques conseils de développement personnel

Sachez que votre adresse mail reste confidentielle

Si vous ne voulez plus recevoir de newsletters de ma part…

…il vous suffira de vous désabonner 🙂

Catégories : Non classé

define( 'WC_REMOVE_ALL_DATA', true);
%d blogueurs aiment cette page :