Nous continuons notre lancée du Marathon du Marketing. Ce mardi 28 Avril, Jason Barnard, avec sa bonne humeur naturelle, laisse place à Benjamin Thiers pour nous donner des conseils sur « comment anticiper le dé-confinement sur le court et long terme ».

Pour commencer, la vidéo d’hier a été un vrai succès avec plus de 300 vues pour le direct… Beaucoup de questions sont venues conclure la présentation… Le marathon du marketing démarre bien…

Petite surprise, un concours est lancé pour récompenser la meilleure question, ou plutôt celle sélectionnée avec un mois d’abonnement « SE-Ranking »…

En se connectant 5 min avant l’heure « H », on découvre Jason et Benjamin en train de discuter « webmarkeitng » et « SEO » de manière décontractée. Tout le monde semble prendre plaisir à ce Webinaire…

Je tiens à faire un petit « aparté  » pour remercier Benjamin Thiers qui a eu la gentillesse de relire cet article avant sa publication en m’apportant des compléments d’infos ainsi que des améliorations pour la rédaction 😉

Trêves de bavardage, passons au cœur du sujet… Voici le programme :

  • Qui est benjamin Thiers ?
  • Sa présentation
  • Les questions de Jason et des internautes
  • Les slides de présentation
  • La vidéo complète du webinaire

Sa présentation se décompose en 3 parties :

  1. Faire preuve de résilience pendant le confinement
  2. Saisir les opportunités
  3. Être prêt pour « l’après confinement »

Qui est Benjamin Thiers ?

Benjamin-Thiers

Présent dans le SEO depuis 2003, Benjamin a commencé en tant que chargé de projet Marketing au sein du groupe Studyrama Vocatis. Aujourd’hui, il est responsable content marketing au sein de l’agence Digimood à Marseille et enseigne le référencement à « Kedge Business School » et à l’université d’Aix-Marseille.

FAIRE PREUVE DE RÉSILIENCE PENDANT LE CONFINEMENT

résilience

Tout d’abord, la situation dans laquelle nous vivons  est l’occasion de reprendre les fondamentaux du SEO :

Voici la checklist :

  • Commencez par réaliser un audit technique en utilisant des outils tel que GT Metrix ou tout simplement PageSpeed Insights de Google pour tester la rapidité de votre site.
  • Lancez un crawl sur votre site pour détecter des éventuelles erreurs d’exploration, temps chargement, présence du fichier « robots.txt », etc… Vous pouvez utiliser Screaming Frog, gratuit jusqu’à 500 URL, ou les solutions d’audit de SEMrush.
  • Faites le  point sur votre visibilité : faire nettoyage de printemps , landing-page optimisée sur les bonnes positions ?, etc…
  • Travaillez la sémantique de vos pages :  Vous pouvez profiter du temps disponible pour vérifier la longueur des balises title et « hn », par exemple. Assurez-vous aussi, grâce à votre crawl que votre contenu ne soit pas dupliqué…
  • Mettez à jour votre netlinking : exploitez les source de liens que vous n’avez pas encore exploité, comme par exemple des interview, des partenariats avec vos fournisseurs et pensez à désavouer dans la search-console vos liens toxiques.
  • Multipliez vos points de contact en SEO : le SEO local, la création d’une fiche « Google my business », la mise à jour des  « knowledge box »
  • Observez  comment vos concurrents rédigent leur contenu pour apparaître en position 0 et reproduisez les solutions qui marchent sur des expressions similaires aux vôtres,
  • Référencez vos images, grâce entre autres à l’attribut « Alt », mais en choisissant d’afficher l’image sur une page au contexte sémantique proche
  • Travaillez aussi votre site, si cela est pertinent, pour ressortir sur « Google actu » et « Google Shopping »
  • le SXO est la croisé des chemins entre le SEO et l’UX design. Analysez le parcours de conversion de vos leads en utilisant « Google analytics » : Les étapes d’inscription de mise au panier,etc… et réfléchissez à des opportunités d’optimisation.
  • Faites des tests utilisateurs avec des clients disponibles et volontaires. C’est typiquement le genre d’actions que l’on ne prend jamais le temps de faire.
  • Formez-vous : Il existe une multitude de « Mooc » sur internet comme par exemple « Openclassroom », Benjamin Thiers en a publié une liste dans un article : https://www.digimood.com/culture-digital-ressources/
  • Pensez également aux certifications de « Google », « Twitter », « Facebook »,
  • Et pour finir, lisez les blogs et les sites traitant  d’actualité sur le SEO et le webmarketing.

La crise du Covid-19 que nous vivons ne s’inscrit pas dans la même temporalité que le référencement. Le confinement ne durera que quelques mois, quand le référencement se pense sur plusieurs années.

SAISIR LES OPPORTUNITÉS

opportunités-webmarketing

Dans la vie d’entrepreneur, il n’ y a de murs que pour ceux qui ne savent pas les franchir… Une crise est l’occasion de se remettre en question, de sortir de ses habitudes et de sa zone de confort pour s’améliorer et se démarquer de ses concurrents.

Profitez des opportunités qui s’offrent à vous depuis le début du confinement :

  • Vous êtes moins souvent sollicité qu’au bureau (si bien sur vous n’avez pas d’enfants), c’est donc plus facile de se concentrer sur des missions de long terme, souvent délaissées au quotidien par des urgences diverses.
  • Vous pouvez prendre le recul nécessaire pour analyser les statistiques de votre site web en profondeur.
  • Le Covid 19 a pénalisé des secteurs tel que restauration ou le tourisme , certes  mais regardez aussi comment il booste les activités dans les achats en ligne (surtout pour les courses alimentaires), le fitness, le DIY
  • Utilisez « Google Trends » pour mesurer la popularité de requêtes du moment. Pour rappel c’est un outil gratuit
  • Saisissez l’opportunité annoncée la semaine dernière par Google au sujet du passage à la gratuité des produits présentés dans son onglet « Shopping » (les annonces « Google Ads Shopping » en première page resteront payantes).

ETRE PRÊT POUR L’APRES CONFINEMENT

après-confinement
  • Préservez la « flexibilité » apportée par le télétravail : En limitant les trajets domicile-travail, vous vous engagez dans une démarche « environnementale ».
  • Conservez les meilleurs freelances de votre réseau : gardez le contact, profitez du fait qu’ils soient moins sollicités et verrouillez-les pour la fin du confinement
  • Soyez à l’affut des « achats de liens » moins chers
  • Préparez vos équipes : anticipez du contenu pour l’après confinement et commencez à rédiger !
  • Les soldes d’été sont pour bientôt ! : Commencer à les préparer
  • Pensez aussi au « Dropshipping » pour élargir votre  catalogue et booster vos ventes, et plus particulièrement vos produits les plus importants
  • Faites preuve de réflexion

(Fin de la présentation de Benjamin)

LES QUESTIONS DE JASON ET DES INTERNAUTES

Pour répondre aux questions, Benjamin Thiers est accompagné par Jo Juliana Turbull. Créatrice du blog Web SEO Jo Blogs elle travaille dans le SEO et le Wenmarketing depuis plus de 10 ans. Elle organime et anime également tout une série d’événements pour professionnels à Londres

Si le consommateur change ses habitudes, doit-on également changer notre approche en SEO?

Oui, et d’autant plus, c’est peut-être aussi à nous de changer pour que les consommateurs changent… … L’offre disponible favorise l’évolution de la demande

Est-ce que le marché des vêtements de 2 ème main est en hausse ?

Oui on peut constater que les gens changent de comportement et optent de plus en plus pour les vêtements « vintage ».

Quels outils sémantiques conseillez-vous d’utilisez ? :

Pour les outils payants : Your text Guru, One.fr, Yooda Insight et Semrush sont très complets

Pour les outils gratuits : Ubersuggest, seo ranking et bien sur le KeywordsPlanner de « Google ADS »

Comment identifier si un Backlink est pertinent ?

1ère chose à faire : s’assurer que le lien est bien suivi par Google. Les liens avec un attibut « nofollow » ne transmettent pas de jus de liens et ne participent donc pas à la popularité de votre site.

Vous pouvez aussi analyser les liens dans la « Search-console de Google »

Dernière chose importante : « Un bon lien est cliqué et se situe donc à un endroit pertinent, visible par les utilisateurs. Il provient également d’un site qui « rank » sur Google de façon pérenne ».

Afin d’améliorer mon netlinking que puis-je faire ?

Évitez de créer du contenu inutile… En proposant des contenus de qualité, des avis d’experts, des informations exclusives ou intéressantes, les liens naturels suivront…Évitez de créer du contenu inutile… les liens naturels suivront…

Que pensez-vous des échanges de liens ? Est-ce bien ou mal ?

Tout est une question de « quantité », si votre total de liens représente 80% ou 90%, c’est pas bon du tout… Google recherche des liens « naturels »

Vous pouvez en contrepartie nouer des partenariats avec des activités connexes : Pour un site de camping par exemple, pensez à contacter un centre de loisirs ou bien vos fournisseurs pour solliciter un échange de liens : Ce sont des thématiques connexes, il y a une cohérence vis-à-vis de Google.

Es-ce que le programme « Ecosia » généré par le moteur Bing est intéressant vis-à-vis de l’environnement ?

C’est une bonne initiative, mais selon moi, les comportements ne changeront pas. Pour un internaute, il est plus simple d’acheter un produit « éco-responsable » visible sur Google.

Il ne faut pas oublier que 90% de parts de marché sont détenues par Google. Il reste le meilleur moteur de recherche.

Si vos actions SEO sont « White-Hat », il vous sera possible, bien entendu de « ranker » sur Bing

Que pensez-vous de la « citation de sources » avec un lien sortant vers l’auteur pour un article ?

Benjamin : Oui c’est bien, car il faut privilégier le confort pour l’utilisateur.

Si votre priorité est d’optimiser le « jus de liens », pensez à le faire en « no-follow ».

Les liens « no-follow » sont-ils réellement non pertinents pour Google ?

Au départ, ces liens étaient utilisés pour stopper les abus sur les liens sponsorisés et les commentaires de blogs. Il ne faut pas pour autant rejeter un lien en nofollow présent sur un site de confiance, même si son impact SEO est très limité.

Es-ce le bon moment pour démarrer un blog sur un site e-commerce ?

Oui, si vous avez du temps et que votre produit est utile, c’est intéressant de démarrer un blog ou un site : rappelez-vous que la durée de vie de votre site ne se limite pas au Covid.

Les annuaires sont-ils toujours pertinents ?

Je pas d’accord avec ça, cette époque est révolue

Il est plus important d’obtenir des liens dans vos contenus

En revanche, des backlinks en provenance d’un site comme « Yelp » reste intéressant.

Dans un monde idéal, es-ce important de réaliser les optimisations lors de la phase de création du site ?

Oui, on ne le dit jamais assez. Le meilleur moment pour les intégrer reste la phase de conception. C’est ici que le SEO commence.

Si on est débutant : par ou commencer pour créer son site ? Quels outils privilégier ?

  • Commencez par étudier votre stratégie de mots-clés. Par exemple, pour un site e-commerce proposer des tutos : allez voir ce que fait « Leroy Merlin »).
  •  Apportez des informations en intention de recherche, et pas uniquement sur les cœurs d’expressions de conversions.
  • Utilisez des outils tel que « Semrush », « Answer de public », « Ubber-suggest » (gratuit).
  • Pour crawler votre site : « Screaming-Frog » » est un outil intéressant, à la fois complet et simple à prendre en main…
  • Focalisez-vous sur la partie « On-site » dans un premier temps.
  • Prenez l’habitude de travailler avec la « Search-console » de Google.
  • Soyez soucieux de la « vitesse »et du « temps de chargement » de vos pages.
  • Pensez à créer et mettre à jour un « Sitemaps » de votre site.
  • Ensuite, le netlinking fera la différence : Je compare cela à une automobile de course : Si le « on-site » est le moteur, j’assimile le « netlinking »   à un « coup de nitro » pour accélérer…

Merci d’avoir lu cet article jusqu’au bout 🙂

Voici les slides de présentation de Benjamin Thiers :

Voici la vidéo complète du webinaire :

ARTICLES SIMILAIRES :

Ce qui change avec le Covid-19 pour le SEO


2 commentaires

Nettoyage de printemps de WordPress pour bien relancer son SEO - jg-webmarketing · 5 mai 2020 à 16 h 19 min

[…] Anticiper le dé-confinement sur le court et long terme […]

COMMENT MESURER SES PERFORMANCES SEO - jg-webmarketing · 20 mai 2020 à 9 h 48 min

[…] Anticiper le dé-confinement sur le court et long terme […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

define( 'WC_REMOVE_ALL_DATA', true);
%d blogueurs aiment cette page :