Derrière la réussite du DNVB, connu sous l’appellation du « Digital Native Vertical Brands » se cache une technique implacable.

C’est un principe qui connaît un vrai essor ces derniers temps en raison de ses différences. Mais il n’y a pas qu’un seul DNVB. Ce principe s’étend sur un domaine vaste selon les projets, les ambitions et la stratégie adoptée par chaque marque.

Voici tout ce qu’il faut savoir sur ce concept en plein essor ainsi que les véritables piliers de son succès.

Article invité

Temps de lecture : 1 minutes

Digital-Native-Vertical-Brands-DNVB

Les clients au centre de l’intérêt

Renverser le statu quo, c’est le cœur du principe du DNVB. Mais cela n’est pas aussi simple puisque cela signifie refuser de transiger avec les normes classiques.

En fait, cela implique le changement des règles, la prise de risques. Autrement dit, sortir de la zone de confort pour tenter de nouvelles expériences. Mais tenter c’est aussi prendre le risque de tomber puis se relever, c’est-à-dire : oser faire différemment.

Dans ce concept également, il faut placer le client au cœur de ses priorités en prenant des décisions selon leurs besoins. Une marque qui choisit de fonctionner selon le principe du DNVB s’engage à créer un produit répondant aux attentes et aux usages de la cible clientèle.

Mais mettre les clients au cœur de ses préoccupations engage aussi les entreprises à prendre soin d’eux avec de petites attentions au quotidien.

Autrement dit, il faut veiller à conserver la confiance du consommateur en gardant la promesse qu’ils se font faite. Ainsi, le succès de ce concept est aussi expliqué par l’attention que les marques accordent à leurs clients.

Un produit de qualité : les petits culottés comme références !

Lorsqu’on choisit le concept DNVB pour son entreprise, on revoit ses produits. Au fait, le principe doit être appliqué dans l’ensemble du processus de production.

Dans ce sens, il importe de penser au design au sens large, de façon holistique. En toute évidence, vous devez penser à l’utilité des produits, à leur durabilité, mais surtout aux impacts environnementaux du packaging.

Raison pour laquelle les marques qui adoptent cette technique pensent au potentiel de « recyclabilité » du produit. Cela doit être pris en compte dans toutes les étapes de la production, notamment dès la conception.

Prenons l’exemple de la marque Les Petits Culottés qui suit également le principe DNVB avec ses couches écologiques.

Il s’agit de la seule marque qui propose des couches francaises en circuit court bien pensées pour répondre aux besoins des bébés. Ces couches sont bien pensées dans les moindres détails pour répondre aux besoins des clients.

Une offre simple avec un prix juste

Une gamme courte avec une offre simplifiée, voilà l’une des raisons qui expliquent le succès du DNVB. En proposant les produits, les marques pensent déjà au retour des clients. Pour cela, elles veillent à créer des produits de grande qualité.

En plus de cela, la facilitation de la gestion des achats, la proposition d’une livraison rapide, des retours sans contraintes, etc. caractérisent les services proposés par les DNVB dans le paysage commercial.

Tout cela demande également une rémunération et valorisation de chaque étape de production, sans pour autant laisser au second plan les soucis écologiques, compétitifs et qualitatifs.

Un service client disponible

Chez les DNVB, la satisfaction des clients est au cœur de leur priorité. Raison pour laquelle un service client internalisé, réactif et toujours disponible est proposé. Tous les canaux sont utilisés pour assurer ce service, portail de communication, téléphone, tchat, etc. Tout est exploitable.

En tout cas, une marque évoluant suivant le DNVB se doit également d’être présente sur le web. C’est comme cela qu’elle pourra offrir les meilleures solutions possibles. Être présent en ligne est insuffisant, puisqu’il faut aussi gérer sa communauté de manière optimale.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

define( 'WC_REMOVE_ALL_DATA', true);
%d blogueurs aiment cette page :