Comment faire pour devenir Freelance informatique ?

Travailler en freelance présente bien des avantages pour le consultant informatique. Il peut choisir ses clients et ses missions en fonction de sa disponibilité et de son intérêt. Il travaille en toute autonomie, il gère lui-même son entreprise et il peut fixer ses honoraires. Mais avant d’arriver à un tel statut, il faut monter en compétences et acquérir un certain niveau d’expertise.

La freelance informatique en quelques mots

Un freelance informatique est un expert du secteur de l’informatique qui décide de se lancer à son propre compte. Il apporte son expertise dans des domaines tels que la sécurité du réseau, l’intégration de logiciels, l’administration de base de données, la gestion des applications, etc.

En tant que consultant indépendant, vous êtes à la fois votre propre patron et votre employé. Vous ne travaillez plus en tant que salarié d’une entreprise ; en conséquence, vous n’avez pas de supérieur hiérarchique. Votre travail n’est pas routinier puisque chaque client a ses propres problématiques et ses propres modes d’organisation.

Vous êtes un entrepreneur qui fournit des prestations de services intellectuels. Vous facturez vos prestations selon un THM (taux horaire moyen) ou un TJM (taux journalier moyen). À noter que ce nouveau statut vous fait gagner des revenus plus élevés que les salaires.

Pour trouver des missions, vous pouvez vous inscrire auprès d’une plateforme spécialisée dans la mise en relation de freelances informatiques et d’entreprises cherchant des experts.

Les missions d’un freelance informatique

De manière générale, le consultant informatique intervient auprès des entreprises pour les aider dans leurs projets digitaux. Les missions se traduisent le plus souvent par :

  • L’étude des besoins de l’entreprise cliente ;
  • La conception et l’installation de son système d’information (SI) ;
  • Le diagnostic du SI déjà existant ;
  • La mise en place des solutions techniques et organisationnelles répondant aux besoins du projet ;
  • La mise en place des logiciels et des outils numériques indispensables ;
  • La formation des équipes internes de l’entreprise concernant les solutions et les outils mis en place ;
  • La maintenance et les mises à jour nécessaires pour garantir un bon fonctionnement du système.

Le profil d’un freelance informatique

Pour réussir dans le freelancing, il faut avoir des compétences et des expériences. Le client vous engage par ce que vous maîtrisez le domaine en question, vous pouvez travailler en toute autonomie et surtout, parce que vous avez les solutions à ses problèmes.

Les compétences vous permettent de réaliser la prestation de service comme il se doit. Les expériences développent votre aptitude à trouver rapidement des solutions à des problèmes spécifiques.

Être polyvalent et avoir un domaine de compétences élargies sont de sérieux atouts. Le freelance informatique est souvent amené à collaborer avec d’autres professionnels. Enfin, la capacité de s’adapter à des conditions de travail variées peut également vous aider.

Quant aux diplômes requis, il s’agit le plus souvent d’un diplôme d’ingénieur en informatique. Concernant les spécialités recherchées, elles sont nombreuses :

  • Analyste,
  • Lead tech,
  • Scrum master,
  • Programmeur, 
  • UI/UX designer,
  • Développeur full stack,
  • Consultant infrastructures,
  • Administrateur système/réseaux,
  • Etc.

Le statut d’un freelance informatique

En termes d'administration, le freelance n’est pas un statut à proprement parler. Aussi, vous devez choisir un statut professionnel adapté à votre projet et à votre objectif.

L’entreprise individuelle

En créant une entreprise individuelle, vous obtenez le statut de micro-entrepreneur, et vous bénéficiez du régime fiscal de la microentreprise. Ici, vous avez un chiffre d’affaires à ne pas dépasser, ce qui peut freiner le développement de votre activité.

La société unipersonnelle

La création d’une telle société est un moyen permettant de protéger votre patrimoine personnel en cas de difficulté financière de votre entreprise. Mais elle vous oblige à vous occuper de nombreuses tâches administratives énergivores et chronophages.

Le portage salarial

Il s’agit de confier la gestion administrative de son activité à une entreprise spécialisée, appelée entreprise de portage.

En conclusion, pour devenir freelance informatique, vous devez suivre une formation dans le domaine concerné. Ensuite, vous renforcez vos compétences en acquérant des expériences en entreprise. À la fin, vous vous lancez seul en devenant un travailleur indépendant.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

define( 'WC_REMOVE_ALL_DATA', true);
%d blogueurs aiment cette page :