Google ADS fait partie des régies publicitaires les plus efficaces en matière de campagne de référencement payant (SEA) : Attirer un trafic de qualité, obtenir un ciblage précis, générer des résultats à court terme sans nécessairement dépenser beaucoup d’argent. Bien paramétrer sa campagne est à la portée de tous et demande du bon sens et de connaitre les bonnes pratiques

ORGANISEZ VOTRE COMPTE GOOGLE ADS

Pour commencer, connectez-vous sur le site officiel de Google ADS. Voici à quoi ressemble l’interface du tableau de bord Google Adwords.

Avant de vous lancer, vous devrez créer un hiérarchie présentée sous forme de campagnes, groupes d’annonces et annonces. Elle doit respecter l’arborescence de votre catalogue produit.

Votre compte sera divisé en plusieurs « campagnes », elles mêmes divisées en plusieurs « groupes d’annonces » contenant chacune ses propres annonces.

Voici la structure d’arborescence classique d’un compte Google ADS :

Illustrons un exemple avec un fabricant d’articles de sport :

Voici ce qu’il ne faut pas faire :

À ne pas faire

Et voici la bonne pratique à adopter :

À faire

Quelques conseils :

  • Structurez vos campagnes en fonction de vos objectifs ( ne mélangez pas des marques, des types de produits, des promos..
  • Distinguez vos campagnes par réseaux
  • Distinguez vos campagnes par appareil
  • Identifiez les caractéristiques des solutions les plus pertinentes pour les internautes lorsqu’ils effectuent une recherche

DÉFINISSEZ VOS OBJECTIFS ET VOTRE AUDIENCE

Quel est l’objectif de votre campagne ? En marketing, Il y a deux grandes typologies :

  1. Les objectifs d’acquisition de trafic ( ROIste)
  2. Les objectifs de notoriété : Améliorer la visibilité de votre marque ( pas de retour financier)

Choisissez maintenant le type de campagne le plus adapté à vos besoins :


Le display : Il est idéal pour se faire connaitre sur les sites partenaires sous forme de bannières publicitaire. Il est généralement utilisé pour répondre à vos objectifs de notoriété

Le réseau de recherche : Idéal pour répondre aux requêtes de recherche d’informations et d’achats sur les moteurs de recherche. Il est généralement utilisé pour répondre à vos objectifs d’acquisition de trafic.

Le réseau de recherche avec display sélectif : Il combine les 2 réseaux et est idéal pour travailler votre notoriété et en même temps l’acquisition de trafic

DÉFINISSEZ VOTRE BUDGET PUBLICITAIRE

Une fois votre cible identifiée, vous pouvez définir le budget de votre campagne. Avant d’aller plus loin, il est important de connaitre le potentiel de trafic. Pour cela, je vous suggère d’allouer votre budget à une campagne « Test ».

En définissant un budget journalier, vous indiquez à Google un montant maximum à ne pas dépasser. Un budget quotidien trop faible ne vous permets pas une analyse significative et de savoir si Google ADS est le bon levier marketing. En général un budget journalier de 10 à 20€ par jour pendant deux semaine est suffisant pour en tirer des conclusions.

Commencez modestement et augmentez progressivement votre budget. Plusieurs stratégies vous sont proposées. Commencez par la stratégie d’enchère manuelle.

En utilisant le planificateur de mots-clés de Google, vous pouvez obtenir une prévision de budget basée sur les historiques d’enchères.

À partir d’une liste de mots-clés il définira un Coût par clic (CPC) moyen et le nombre de clics.

Outil de planification de mots-clés


Le budget quotidien : La diffusion de vos annonces est interrompue lorsque ce budget est atteint. Il est défini en fonction du CPC max et du budget mensuel

Paramétrer les enchères : Définissez votre CPC max au niveau de vos groupes d’annonces ou choisissez des enchères automatiques pour générer un maximum de clics

Le calendrier de diffusion d’annonces: Il vous permets de restreindre la diffusion de vos annonces certains jours de la semaine et certaines heures de la journée et ainsi ne pas dépenser votre budget inutilement. Un restaurant fermé le dimanche par exemple, n’aura aucuns intérêt à afficher ses annonces pendant cette période.

CHOISISSEZ VOS MOTS-CLÉS

LES OPTIONS DE CIBLAGE

Pour rappel, ce sont les mots-clés contenus dans la requête des internautes qui vont déclencher ou non votre annonce. Pour mieux maîtriser ce facteur, google vous propose différents types de correspondance. C’est le lien entre vos mots-clés et les requêtes de recherche . Il en existe 5 qui vont du plus large au plus précis :

  1. Les requêtes larges : Couverture maximale
  2. Les requêtes larges modifiées : Couverture moyenne
  3. Expression exactes : Groupe cible restreint
  4. Mots-clés exact : Requête de recherche très spécifique
  5. mots-clés à exclure: Exclusion des recherches non pertinent

En général plus votre requête est large et plus elle va attirer un large volume de trafic. Plus celle-ci sera restrictive et ciblée et plus le volume sera faible… mais de meilleure qualité.

Pour vous aider, Google ADS propose une liste de suggestions et d’idées de mots-clés avec leurs tendances et des données sur les volumes de recherche. C’est le google keyword-planner (outil de planification de mots- clés) évoqué précédemment.

Vous pouvez trouver vos mots-clés à partir de mots, d’expressions, de l’analyse d’un site concurrent ou d’une catégorie.

Ce générateur de mots-clés vous permets également de paramétrer un ciblage géographique et linguistique.

Voici les bonnes pratiques :

  • Choix des mots-clés
    • Au démarrage choisissez 10 à 20 mots-clés par groupe d’annonces
    • Vérifiez l’intérêt des mots-clés par groupe d’annonces
    • Vérifiez l’intérêt des mots-clés en terme d’audience et de coûts grâce aux outils adwords
  • Ajoutez des variantes de mots-clés tel que :
    • Singulier et pluriel
    • Synonymes
    • Fautes d’orthographe
    • Combinaisons de mots-clés
    • Des abréviations (ex : télé/TV)
    • Accents : (ex: récréation > recreation)

Votre campagne étant quasiment prête, il ne vous reste plus qu’à rédiger vos annonces.

RÉDIGEZ VOS ANNONCES

rédiger-vos-annonces-adwords
  • Reste maintenant à donner à vos lecteurs l’envie de cliquer sur vos annonces. Il en existe 2 sortes : les annonces textuelles du « réseau de recherche » et les bannières pour le « display »

Les annonces du réseau de recherche

Tout l’art réside dans le choix de vos mots et le paramétrage de vos extensions d’annonces. En sélectionnant votre groupe d’annonces, un éditeur va vous proposer les champs suivants :

Résultat de recherche d'images pour "rediger annonces adwords"
  • L’URL finale : Elle correspond au site web vers lequel votre site renvoie.
  • Le titre 1 : Essayez d’inclure les termes que l’internaute aurait lui même utilisé lors de sa recherche.
  • Le titre 2 : Il sera utilisé pour se distinguer de la concurrence. Complétez le par un avantage concurrentiel ou par le nom de votre entreprise.
  • Le chemin : Il correspond à la section de notre site que l’on va renvoyer
  • La description : Exploitez les mots-clés saisis par les internautes; Utilisez des « call to action » (commandez, achetez, demandez…), affichez les conditions;

Combien d’annonces dois-je rédiger ?

  • Comptez 2 ou 3 annonces par groupe d’annonces en mettant en avant des arguments différents par groupes d’annonces
  • Testez 2 ou 3 versions d’une annonce

Quelles sont les pratiques à bannir ?

  • Les points d’exclamation et autre signets dans le titre sont interdits
  • Pas plus de 2 fois le même signe de ponctuation à la suite d’un mot
  • Pas d’utilisation d’une marque déposée sans autorisation
  • Pas d’annonces pour les thèmes suivants : Propagande, terrorisme, armes, tabac, contrefaçons…

Les bannières du display

Il est difficile de savoir exactement sur quel site les bannières vont s’afficher. En conséquence, vous devez adapter votre design en déclinant vos format d’annonces sous plusieurs formats.

Résultat de recherche d'images pour "formats de bannieres display"
  • Ne détaillez pas trop vos bannières, votre message doit être lisible et capter l’attention du lecteur.
  • La taille de votre police de caractère ne doit pas être inférieure à 16 pixels
  • Respectez la charte graphique de votre marque afin d’accroître la notoriété de votre marque.
  • Respectez la hiérarchie suivante : Le logo de votre entreprise ; La proposition de valeur de votre annonce ( 10 à 15 mots) ; Un appel à l’action pour inciter à cliquer sur votre bannière

Si vous manquez d’inspiration, visitez quelques sites et observez les bannières qui attirent le plus votre attention et en essayant de reproduire la même mécanique.

Avant d’être diffusées, sachez que vos bannière et vos annonces, seront contrôlées par les équipes de Google afin de vérifier leur conformité. Enfin, comptez environ 24 heures entre le moment ou vous configurez votre campagne et le moment ou elles sont lancées.
Catégories : SEA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :